Meurtre à la médiathèque de Cambrai

Non ce n’est pas le titre d’un téléfilm de France 3 (quoique ça pourrait donner des idées), non c’était le thème de la super Muder Party organisée par la MAC. Le 17 novembre nous avions tous rendez-vous dans le hall de la médiathèque 2,rue des Archers à 19h
Un bon petit café nous attendait puis nous nous sommes rendus sur les lieux du crime.

Une  scène de crime délimitée, digne de Castle ou de NCIS, nous est expliquée, David Jo Benrubi a été trouvé mort face au sol par Marie-Annick Poteau , c’est le choc. Mais qui a donc tué le conservateur et pourquoi ?

À nous de résoudre cette énigme en suivant minutieusement les indices relevés par la police !
On a rencontré les médecins légistes, jacques Laivant-Reur et Serry Halquileur, et nous avons appris beaucoup de choses! La rigidité cadavérique, comment savoir si un cadavre a été déplacé ou non …
Puis nous nous sommes dirigés vers les divers labo qui nous ont révélé comment fonctionnait les relevés d’ADN, comment on analyse des traces de sang, comment on détermine l’heure de la mort avec les petites bébêtes retrouvées sur le corps (il faut dire qu’il n’était plus très frais le pauvre David Jo), comment reconnaître les marques retrouvées sur la victime par rapport aux armes retrouvées sur les lieux ou a proximité (c’est étonnant ce qu’il peut y avoir comme armes dans une médiathèque …) Les prélèvements de tissus diverses, empreintes, l’emploi du temps, les analyses de sang…

A partir de tout cela nous devions déterminer le jour et l’heure de la mort, mais aussi l’arme du crime et surtout déterminer quelques suspects et leur mobiles… Marie-Odile Gréaume dont nous avons beaucoup de trace sur les lieux du crime et M Tardigrade qui avait eu un différent avec M Benrubi, sont-ils coupables ou alors est-ce le mystérieux docteur Wu? Les interrogatoires vont bon train …


Entre fausses pistes, faux indices et vrais mensonges, nous avons procédé à des interrogatoires ou tout le monde semblait suspect…
Une soirée riche d’informations, Mam’Zelle a appris pas mal de choses et  en a été ravie.

Rassurez-vous David-Jo Benrubi est en bonne forme. Aucun conservateur n’a  été maltraité durant cette murder party!

Le scénario de Gérald Delfolie « Mon but était vraiment de vous entraîner dans une démarche d’enquête et de recherche, et pas forcément le résultat, comprendre que les traces adn ou les empreintes peuvent vous entraîner sur des fausses pistes, qu’il faut trouver un mobile plausible. »

Un grand merci à toute l’équipe de la Médiathèque d’agglomération de Cambrai qui a rendu cette soirée intrigante attrayante et enrichissante! Et si vous voulez retrouver cette belle équipe une seule chose à faire vous inscrire à la Médiathèque en attendant à vos agendas :

Les prochaines dates de la MAC pour plus d’infos cliquez sur les liens !

Cet automne, la médiathèque accueille un cycle de trois conférences qui ont pour thème la Grande Guerre et la construction de la paix.
Organisées par l’Association Centenaire pour la Paix, elle s’inscrivent dans une série d’actions dans les Hauts-de-France qui se dérouleront de septembre 2017 à avril 2018. la prochaine est  l
e 24 novembre 18h30 à 21h30 J.Peter curé en paroisse pendant la guerre

Le 25 novembre 10h à 12h Les Trésors de la MAC : sortez vos binettes et vos louchets  Botanistes locaux, photographes et enlumineurs médiévaux, le végétal et ses spécialistes s’installent à la MAC un samedi matin.

Le 1er décembre  19h à 21h environ Cinémac : un film multi-récompensé !

Le ciné soupe le vendredi 8 décembre à 19h

Le 16 décembre 10h à12h Les Trésors de la MAC : des livres sous pression Vers 1450, c’est une petite révolution. Un original du nom de Gutenberg vient de mettre au point une machine surprenante : la presse à imprimer. Victime de son succès, son invention s’exporte partout. Saviez-vous que la MAC conservait une très grande collection de ces tous premiers livres imprimés ? On les appelle les incunables et on vos invite à en découvrir quelques uns avec nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *