Visitons Cambrai avec nos mascottes, Épisode 2 : Le jardin public (article en cours)

Le jardin public s’étend sur 20 hectares, aménagé entre 1860 et 1910, il est constitué de 3 entités différentes.
La ville décide de faire d’une partie de l’esplanade militaire, un jardin et c’est un architecte-paysagiste parisien, Jean-Pierre Barillet-Deschamps, qui va s’en charger. Il va ainsi réaliser le jardin aux fleurs et le jardin Monstrelet, où se trouvent de nombreuses sculptures.
Les travaux conduits par Evrard débutent en 1862 et s’achèvent en 1867 par la construction du kiosque à musique.

20 ans plus tard, l’architecte communal Eugène Verdez en redessine les contours. De grands jeux publics sont installés à l’arrière du jardin Monstrelet, le jardin aux fleurs est agrandi pour s’ouvrir sur les nouveaux boulevards. Les derniers aménagements sont engagés en 1905 avec la création du jardin des grottes.

Le jardin aux fleurs

Le jardin aux fleurs fait à peu près 4 hectares et il est clos, c’est la partie la plus ancienne du jardin. Il y a des variétés d’arbres qui viennent d’Amérique, ou d’Asie, quand vous vous promenez vous vous pouvez également admirer les sculptures qui font partie du décor, nous faisant doucement déambuler vers le jardin Monstrelet. Toujours Barillet-Deschamps à la manœuvre, le jardin Monstrelet s’inspire des parcs londoniens, il n’y a pas de parterre de fleurs, il n’y a pas de barrière, des pelouses où il fait bon se dorer la pilule à l’ombre de magnifiques arbres venus des 4 coins du monde.
Et comme tout bon jardin qui se respect, il dispose d’un merveilleux kiosque à musique!

Le jardin de Monstrelet se doit d’avoir une statue d’Enguerrand de Monstrelet,
créée en 1956 par le sculpteur parisien Pierre Cabauzon.
Réalisée, comme de nombreuses statues du jardin,
par le cambrésien Joseph Carlier en 1881
Plusieurs exemplaires de la sculpture ont été réalisés par l’artiste Henri Peintre, issu
d’une célèbre famille cambrésienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *